#RDVAncestral – Messages d’un autre temps, épisode 4

Le #RDVAncestral est un projet d’écriture, ouvert à tous, qui mêle littérature et généalogie et qui permet de partir à la rencontre de ses ancêtres. Pour 2020, j’ai choisi de vous raconter une histoire à épisodes, qui va m’amener à voyager dans des lieux et époques différentes et ceci dans un seul but : comprendre la signification de ces messages d’un autre temps.

Résumé des épisodes précédents : Après avoir reçu un étrange paquet contenant un morceau de tuile et un message, je fus transporté en 1737 dans la demeure de Marie HACARDIO, une ancêtre que j’avais rencontrée lors de mon premier RDV Ancestral. Marie me confia alors un second paquet et un nouveau message qui me transporta plus de 50 ans en arrière, dans une période où mes ancêtres s’affairaient à défricher et reconstruire les villages de Schell et Vinsberg qui avaient été ruinés pendant la guerre de Trente Ans. J’y rencontre Jacques DEFLORENNE, mon aïeul, qui m’emmène alors jusqu’au centre du village de Luttange. Arrivé devant l’église, je croise alors mon arrière-grand-père, Baptiste BRENNA, qui m’annonce avec tristesse que là-haut, il n’a plus aucune nouvelle d’Hubert WALENTIN, un de mes ancêtres fétiches… A la fin de notre conversation, un homme arrive à nouveau avec un nouveau paquet.

***

L’arrivée d’un nouveau messager ne me surprend guère. Essoufflé, il me tend le paquet qu’il tenait et il part s’assoir sous un arbre pour reprendre son souffle. En possession de ce nouveau colis, je délie un à un les fils pour entrevoir son contenu : un linge blanc soigneusement plié. Soudain, j’entends comme un bruit sourd, puis, plus rien. Je relève la tête et je m’aperçois que je suis seul. Me voilà avec ce morceau de tissu entre les mains, sans savoir de quoi il s’agit.

J’essaie alors de trouver une personne qui pourrait me renseigner. Pourtant, dans le village, je ne vois aucune âme qui vive. Étrange sensation que celle de se retrouver dans un lieu qui semble mort. D’ailleurs, maintenant que j’y prête attention, je ne vois et n’entends aucun bruit, pas même un chant d’oiseau. Le temps semble s’être figé, comme si un évènement improbable avait grippé le mécanisme de la grande horloge du temps. Malgré ce moment grave, je me mets à imaginer des scénarios dignes de films d’aventures comme dans Retour vers le futur, ou bien les Visiteurs. Je me mets même à rire en imaginant que mon cher ancêtre Hubert WALENTIN est le fameux cousin Hub’… Bon, reprenant mon sérieux, j’essaie de comprendre la situation. Depuis mon départ, je me suis retrouvé à traverser le temps sans connaître véritablement l’objet de mon voyage. Marie, Jacques, puis maintenant Baptiste m’ont amené à découvrir que mon cher ancêtre Hubert avait disparu, lui qui avait également coutume d’emprunter les couloirs du temps. S’était-il égaré à force de vouloir traverser les époques ?

Mon esprit s’embrouille et mes paupières deviennent lourdes… Je m’endors.

Lorsque je me réveille, je me retrouve dans un lieu que je ne reconnais pas tout de suite. La pièce sombre est tout de même illuminée par un rayon de soleil qui transperce la pénombre et la fumée. J’essaye de me dégager de la couche dans laquelle je suis étendu lorsqu’une femme vient à ma rencontre et m’interpelle:

« – Ah bonjour ! Vous voilà réveillé !
– Bonjour… mais qui êtes-vous ?

– Comment ? Vous ne me reconnaissez pas ? Je suis Marie, la femme de Charles DANY. Nous nous avons partagé le souper et la veillée avec vous hier soir ! Heureusement que l’on vous a retrouvé ce matin sur le chemin de Vinsberg, car nul doute que les loups vous auraient attaqué ! »

Bizarre… de plus en plus bizarre. D’un, me voici revenu sur les lieux de mon premier rendez-vous ancestral. De deux, je revis exactement la même scène que j’ai déjà vécue (voir épisode 1). Ce retour ne doit vraiment rien au hasard. Après m’être désaltéré, je décide de sortir de la maison pour prendre un peu l’air.

Tout comme la dernière fois, le soleil est déjà haut dans le ciel. La chaleur m’envahit et rompt avec cette étrange sensation que j’avais lorsque le temps s’était arrêté. Qu’il est bon de sentir les rayons du soleil sur son visage ! Comme je m’y attendais, Marie HACARDIO vient à ma rencontre.

 » – Bonjour Sébastien ! Contente de vous voir réveillé ! Je ne sais pas par quel prodige, mais un homme est passé très tôt ce matin en me disant que vous aviez un paquet à me remettre. Au début, je n’y ai pas cru.« 

Pour le coup, voici que les rôles s’inversent. Je deviens maintenant le messager. Après avoir récupéré le paquet avec le linge blanc que j’avais laissé dans la maison, je le remets à Marie. Délicatement, elle déplie la pièce de tissu duquel s’échappe un petit morceau de papier. Marie n’y prête pas attention tant elle semble émue par l’étoffe qu’elle tient dans ses mains.

 » – Voici le plus beau des présents Sébastien. Comment avez-vous retrouvé ce linge ? Il a appartenu à mes parents décédés. A leur mort, tout le mobilier et les vêtements ont été vendus. Je suis tellement heureuse ! « 

Les mots de mon aïeule me touchent profondément et j’en ai les larmes aux yeux. Après quelques secondes, je récupère le petit morceau de papier. J’arrive facilement à le déchiffrer et voici ce qui est écrit :

Je suis bien occupé. Ne vous inquiétez pas, je dois régler quelques menus problèmes. Pendant mon absence, pouvez-vous me remplacer en rendant service à vos ancêtres ? Merci. J.J.H.W.

J.J.H.W. : Jean-Jacques-Hubert WALENTIN… Le voici mon aïeul. Pourtant, ce message est ô combien énigmatique. Qu’est-il donc arrivé à Hubert ? Pourquoi traverse-t-il les époques pour rendre service à mes ancêtres ? J’espère en tout cas que la suite de mes aventures donnera réponse à toutes ces questions…

A suivre…

NB: Merci à Romain et Clément pour leur participation. Ils comprendront 🙂

Laisser un commentaire

6 commentaires sur “#RDVAncestral – Messages d’un autre temps, épisode 4”

%d blogueurs aiment cette page :